Blog Cdiet

L’IMC de la personne âgée

L’IMC ou l’Indice de Masse Corporel est un indicateur standard et officiel, qui permet de déterminer la corpulence d’une personne selon sa taille et son poids et de déceler les problèmes d’obésité ou de dénutrition selon l’échelle établie par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Le confinement sur les seniors peut être synonyme de dénutrition. Comme nous l’avons vu dans un précédent article, l’isolement social, la solitude ont des effets néfastes et peuvent entraîner une baisse de moral, une perte d’appétit et donc une perte de poids. Celle-ci a une incidence sur l’IMC qui va alors diminuer.

C’est pourquoi il est important d’avoir un suivi de poids et de l’IMC pour repérer au mieux la dénutrition et pouvoir agir en conséquence.

Pourquoi est-il important de suivre son IMC et comment le mesurer ?

Il est essentiel de connaître l’IMC d’une personne âgée afin de déterminer les risques relatifs à une insuffisance ou excès de poids. En effet, l’IMC est un des critères de la dénutrition, premier pas vers la dépendance. De la même manière, un surpoids ou une obésité peut entraîner des difficultés et douleurs au niveau des genoux et ainsi réduire la mobilité du senior. Un suivi est nécessaire afin de noter une quelconque évolution de l’IMC afin d’ajuster la prise en charge.

Pour calculer l’Indice de Masse Corporel il faut diviser le poids (en kg) par la taille (en cm) au carré : Poids / Taille 2

Pour la personne âgée, un IMC entre 21 et 30 est recommandé, contrairement à un adulte pour qui la norme se situe entre 18,5 et 25.

Quelle est l’importance de l’IMC dans la détection de la dénutrition ?

L’Indice de Masse Corporel est un des critères de dénutrition. Chez les seniors un Indice de Masse Corporel compris entre 21 et 18 indique une dénutrition modérée et lorsqu’il est inférieur à 18 celle-ci est considérée comme sévère. L’IMC est donc systématiquement pris en compte lors de la prise en charge nutritionnelle. 

Il faut cependant relativiser cet indice et prendre en considération l’histoire du poids de la personne : un senior qui a eu un IMC de 19 toute sa vie ne se retrouve pas en dénutrition du jour au lendemain uniquement parce qu’il se retrouve dans la tranche d’âge “senior”. 

C’est pourquoi il est important de suivre l’IMC régulièrement, car une diminution de l’IMC indique une perte de poids, pouvant s’accompagner d’une perte de masse musculaire et ainsi occasionner une perte d’autonomie. De plus, une diminution des prises alimentaires et plus particulièrement une diminution des vitamines et minéraux, affaiblit le système immunitaire.

Afin de préserver la santé de l’individu et de l’améliorer, une bonne alimentation, en quantité suffisante et diversifiée : avec des légumes, des fruits, des produits riches en protéines (viande, poisson, œuf), des féculents ainsi que des produits laitiers sera bénéfique sur la santé.

Un suivi régulier du poids permettra de déterminer l’IMC et les risques liés à celui-ci. Cela aidera à repérer l’installation d’une dénutrition ou, si elle est déjà présente, éviter une aggravation de celle-ci. D’autres articles sur le blog vous guideront pour faire fasse à une diminution de l’appétit ou mettre en place un enrichissement.

L'équipe CDIET

L’équipe CDIET regroupe des experts en diététique, gériatrie et télémédecine. Découvrez les conseils pour améliorer la nutrition personnes âgées dépendantes.